RETOUR

Virginie Rozière

A la rencontre des lycéens de Midi-Pyrénées

Les 23 et 24 janvier je suis allé en Midi-Pyrénées pour essayer de rendre l’Europe plus claire et plus accessible pour les citoyens.

D’abord à Toulouse, à la rencontre de quatre classes du lycée Déodat de Séverac. Comment l’Europe s’est-elle construite ? Quels sont les problèmes économiques internes à l’Europe ? Comment gérer l’immigration aux portes de l’Union ? Quels liens entre l’Europe et l’Afrique ? Voilà quelques questions auxquelles j’ai dû répondre.

Avec Fabien Cazenave, porte-parole de l’Union des Fédéralistes Européens, nous avons tenté d’expliquer le plus simplement possible aux lycéens les problématiques parfois complexes liées à l’Union européenne.

J’ai eu beaucoup de plaisir à échanger avec des jeunes curieux, informés, parfois circonspects face à l’actualité, mais désireux de ne pas caricaturer le monde qui les entoure.

Je suis ensuite intervenue lors de la conférence « Nouveau Parlement, Nouvelle Commission : Peut-on réconcilier le Citoyens avec l’Union Européenne ? » organisée par le Réseau Européen des écoles de l’Europe à Tarascon-sur-Ariège. Ma réponse a évidemment été oui ! Mais à la condition que les élus européens s’investissent pleinement : c’est à la fois par une présence régulière en circonscription, un contact permanent avec les régions, un discours simple et pédagogue, et par un travail assidu au Parlement européen que l’on pourra donner à l’Europe une réelle dimension sociale, et qu’on la refera aimer.