RETOUR

Virginie Rozière

Affaire Luxleaks : la condamnation des lanceurs d’alerte en appel est incompréhensible pour l’eurodéputée Virginie Rozière

Virginie Rozière a exprimé sa déception lors de l’annonce du verdict du procès en appel des lanceurs d’alerte dans le cadre de l’affaire Luxleaks. Antoine Deltour a été condamné à six mois de prison avec sursis et à 1500 euros d’amende tandis que Raphaël Halet écope lui de 1000 euros d’amende. Edouard Perrin, journaliste, a été acquitté. Cette condamnation, même allégée en appel, est la preuve qu’il faut que l’Union européenne agisse rapidement pour protéger les lanceurs d’alerte. La Commission européenne a lancé au début du mois de mars une consultation sur le sujet, les Socialistes et Démocrates au Parlement continueront à investir toutes leurs forces pour l’adoption d’une législation européenne la plus large et la plus protectrice possible.

« Je suis extrêmement déçue du verdict de ce procès en appel. C’est pourtant grâce au courage et au sens moral d’Antoine Deltour, Raphaël Halet et Edouard Perrin que nous avons pris conscience de l’ampleur de l’évasion fiscale pratiquée en Europe. Je voudrais leur adresser une nouvelle fois tous mes remerciements et mon soutien » a déclaré Virginie Rozière, chargée d’un rapport sur la protection des lanceurs d’alerte au Parlement européen.

« Leur combat dans ce procès extrêmement difficile souligne la nécessite de l’adoption d’un cadre européen protégeant les lanceurs d’alerte. Il est tout à fait scandaleux que les personnes qui agissent pour l’intérêt général soient poursuivies en justice, pendant que ceux qui y contreviennent s’en tirent sans la moindre condamnation. Nous devons d’urgence rééquilibrer la balance ! » a-t-elle ajouté.