RETOUR

Virginie Rozière

Après le rejet de l’accord de Brexit, il ne reste que deux options au Royaume-Uni.

Hier, le 15 janvier 2019, le Parlement britannique a largement rejeté l’accord de sortie de l’Union européenne, négocié par Theresa May, à 435 voix contre 202 ! Le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne le 29 mars 2019.

Il reste désormais deux options, un hard Brexit avec des conséquences pour l’économie européenne et plus encore sur l’économie anglaise et sur le quotidien des Britanniques. Ou bien demander aux Anglais s’il souhaitent sortir de l’UE, avec la connaissance des conditions posées par les deux options.
La réalité est loin des promesses non tenues des partisans du Brexit, de croissance ou de souveraineté économique et politique.

Ce choix appartient aux citoyens du Royaume-Uni, et la question mérite d’être reposée, sans faux semblant.