RETOUR

Virginie Rozière

Comment l’Europe va protéger les lanceurs d’alerte, La Libre Belgique

L’accord sur la protection des lanceurs d’alerte, décroché à Strasbourg dans la nuit de lundi à mardi, est une première en Europe. Il s’agit même d’une “avancée majeure pour la démocratie”, souligne, radieuse, la Française Virginie Rozière (Alliance progressiste des socialistes et démocrates), rapporteure du texte pour le Parlement européen.

Dès novembre 2018, les eurodéputés avaient adopté une position forte sur le sujet. Un vote aux allures de signal politique qu’il a fallu confronter à la position du Conseil des États membres au fil d’une longue série de réunions. Trouver un accord ne fut pas simple car, emmenés par l’Allemagne et la France, certains États ont fait de la résistance. “Il a fallu les identifier et les contrer afin d’éviter une minorité de blocage”, raconte Virginie Rozière qui précise que la Belgique n’a pas fait partie des pays qu’il a fallu “travailler au corps”.