RETOUR

Virginie Rozière

Communication, par certaines entreprises et succursales, d’informations relatives à l’impôt sur les bénéfices

Ces dernières années, le défi que pose l’évasion fiscale en matière d’impôt sur les sociétés n’a fait qu’augmenter et est devenu un enjeu majeur au sein de l’Union européenne.

J’ai voté en faveur de la proposition de transparence fiscale pays par pays (‘reporting’) qui oblige les entreprises à rendre publiques certaines données comptables comme leur chiffre d’affaires, le bénéfice ou encore les impôts payés.

Les citoyens européens ont le droit de savoir si les multinationales payent leurs impôts ou non et où elles réalisent leurs bénéfices au sein du marché unique. Renforcer la transparence et la surveillance publique en matière d’impôt sur le revenu des sociétés est un combat clé pour lutter contre l’évasion fiscale.

Il reste maintenant aux États membres de débloquer les négociations sur la transparence fiscale des entreprises pour que ce dossier aboutisse enfin.