RETOUR

Virginie Rozière

Communiqué de Délégation Socialiste et Radicale Française – PAC : l’emploi doit primer sur le marché !

Les eurodéputés socialistes et radicaux se félicitent de l’adoption du rapport de leur collègue Eric Andrieu, Vice-Président de la commission de l’agriculture au Parlement européen.

Le rapport préconise de faire de la PAC un véritable instrument au service de l’emploi tout en garantissant une alimentation saine et accessible au plus grand nombre. C’est la première fois, en 54 ans, que le sujet de l’emploi et de la PAC est directement abordé. Pour les socialistes et radicaux français, avec 38% du budget de l’Union, la prochaine PAC doit démontrer sa légitimité auprès des citoyens et aider à relever le défi de l’emploi dans le monde rural.

Fruit d’une large consultation auprès des acteurs du monde agricole et de plus de 300 amendements parlementaires, le rapport d’Eric Andrieu, qui donne la priorité aux petites fermes familiales, a été soutenu par une majorité progressiste.

Parmi les mesures proposées, nous retenons l’importance de soutenir l’installation des jeunes agriculteurs pour favoriser le renouvellement des générations. Afin de renforcer l’attractivité de cette profession, le rapport propose également de réactiver, en les adaptant, les outils de régulation des marchés et de lutte contre la volatilité des prix, et de mettre un terme au laisser-faire des marchés, dévastateur pour les agriculteurs, l’emploi et l’économie des territoires.

En confortant davantage les petites et moyennes exploitations, nous soutiendrons mieux encore l’emploi et le développement durable, ainsi qu’un aménagement du territoire harmonieux.

La plus ancienne des politiques communes européennes doit être renouvelée en profondeur afin de faire rimer ruralité et modernité : innovation, apprentissage, formation professionnelle et organisation collective doivent permettre de répondre aux défis qui se posent à l’agriculture en ce début de XXIème siècle !