RETOUR

Virginie Rozière

CP _Travailleurs détachés : le vote du parlement européen consacre l’égalité de rémunération

le 29 mai 2018

En révisant les règles sur le détachement des travailleurs, le Parlement européen a souhaité garantir une meilleure protection des travailleurs détachés et une concurrence loyale pour les entreprises.

« Les travailleurs détachés temporairement dans un autre pays de l’UE devront recevoir une rémunération égale à celle de leurs collègues locaux » nous explique Virginie Rozière eurodéputée du groupe socialiste et démocrate. « Toutes les règles du pays d’accueil en matière de rémunération, y compris les grandes conventions collectives régionales ou sectorielles, pourront s’appliquer aux travailleurs détachés. C’est une grande victoire qui est depuis longtemps réclamés par les élus progressistes et les Européens » ajoute-t-elle.

Ce texte précise également que les entreprises détachant un travailleur dans un État membre devront aussi s’assurer du versement du 13ème mois, des primes et appliquer la majoration salariale en cas de réalisation d’heures supplémentaires. Les frais liés au détachement – transport, hébergement, restauration – devront par ailleurs être pris en charge par l’entreprise détachante et ne pas être déduits de la rémunération du travailleur.

« Il s’agit d’une avancée tangible vers une Europe plus sociale qui protège les travailleurs et s’assure que la concurrence entre les entreprises reste loyale. Ce vote marque indéniablement une étape importante dans la reconnaisse de la primauté des droits sociaux sur les intérêts économiques d’une minorité. » explique Virginie Rozière.

Les États membres disposeront d’un délai de deux ans pour transposer les règles dans leur législation nationale.  Si elle se dit satisfaite, l’eurodéputée Radicale de Gauche (LRDG) regrette néanmoins l’exclusion des travailleurs du secteur routier dans l’accord trouvé entre le Parlement et le Conseil.