RETOUR

Virginie Rozière

CP – Lanceurs d’alerte : enfin une protection européenne !

le 23 avril

Virginie Rozière salue la proposition de directive visant à protéger les lanceurs d’alerte présentée par la Commission européenne aujourd’hui.

Cinq mois après le vote du rapport du Parlement européen appelant à un texte législatif horizontal de protection de ces défenseurs de l’intérêt général, la Commission avance enfin avec des propositions concrètes.

« Je salue cette proposition de la Commission attendue de longue date. Jusqu’au bout nous avons douté du caractère législatif de l’initiative qu’elle présenterait. Que celle-ci ait fait le choix d’une directive est une victoire ! » a déclaré l’eurodéputée, rapporteure de la résolution du Parlement européen votée en octobre 2017.

« De nombreuses propositions que j’ai formulées dans mon rapport ont été reprises par la Commission européenne et je m’en félicite. Les protections introduites par cette directive correspondent à nombre de nos attentes, même si sur certains points précis, la Commission aurait pu être plus ambitieuse. C’est par exemple le cas des procédures de signalement qui restreignent la possibilité de diffuser les alertes directement au public. Quelques questions vont également nécessairement se poser quant au champ d’application de ce texte. » a-t-elle ajouté.

Pour l’élue radicale de gauche, il s’agit toutefois dans l’ensemble « d’un pas en avant majeur pour ces nombreux citoyens qui prennent de lourds risques pour défendre l’intérêt général. Je souhaite désormais commencer à travailler sans attendre sur ce texte ! ». Virginie Rozière insiste également sur l’avancée que représenterait un tel texte en termes de protection des sources des journalistes d’investigation : « les lanceurs d’alerte sont indispensables à la presse d’investigation. Il est nécessaire pour la liberté de la presse de garantir la protection de ses sources. »

Virginie Rozière a tenu à saluer l’action tous ceux, associations, ONG, citoyens, qui se sont mobilisés pour que cette proposition voie le jour : « il ne fait aucun doute que la pression exercée ces derniers mois par les parlementaires mais également par la société civile a porté ses fruits. Il reste peu de temps avant la fin de cette mandature, maintenons cette dynamique positive pour adopter rapidement ce texte ! »