RETOUR

Virginie Rozière

Dossier : financement occulte de l’ultra droite européenne : 50 millions de dollars en provenance de groupes fondamentalistes chrétiens

L'enquête

U ne enquête très minutieuse réalisée par l’association indépendante américaine openDemocracy a révélé pour la première fois, l’étendue des financements émanant des groupes de fondamentalistes chrétiens américains pour soutenir l’extrême droite européenne. Ces dix dernières années, des groupes liés à l’administration Donald Trump, à Steve Bannon, son ancien conseiller, et à des oligarques russes, ont financé à hauteur de 50 millions de dollars une douzaine de mouvement de l’ultra-droite européenne.

Alors que les financements opaques et les interférences étrangères sont à raison présentés comme des risques majeurs pour la démocratie européenne, il nous apparait d’autant plus urgent, au vu de l’échelle inédite des sommes investies par ces fondamentalistes, que la Commission européenne prenne la mesure des risques que cette situation fait peser sur les droits des européens.

Tout porte à croire que cette tentative de déstabilisation des politiques européennes et de dénégations de nos droits fondamentaux est en train de s’intensifier à la veille des élections du 26 mai prochain comme cela a déjà été le cas lors de scrutins nationaux ou lors du referendum sur le Brexit. Dès lors, il apparait comme indispensable d’exiger de la part de nos institutions des mesures de clarifications concernant les contributeurs réels des fondations et lobbys qui cherchent à influencer l’agenda européen.

Améliorer nos instruments et règles de transparence est un minimum. À terme, nous savons qu’il n’y a que la stricte séparation entre les enjeux politiques et les velléités de pouvoir des religieux qui puisse assurer la souveraineté réelle des peuples européens.

En vidéo

L’ultra droite qui s’opposent aux droits humains, dont l’avortement, le droits des personnes LGBTQI+, et qui a défendu des pays où leur vie est menacée, est en grande partie financée par des mouvements religieux fanatiques. Nous devons demander la transparence et le contrôle de ces financements et de ce lobbying religieux.

Lettre ouverte

Je vous invite à trouver ci-dessous la lettre adressée à Frans Timmermans, Premier Vice-Président de la Commission Européenne que j’ai co-signée :