RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote _ Renouvellement de l’approbation de la substance active glyphosate

Déclaré « cancérigène probable » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en mars 2015, le glyphosate, utilisé par Monsanto dans son Round up, est l’herbicide le plus vendu au monde. 650 000 tonnes de Glyphosate sont épandues dans le monde tous les ans, dont 10 000 tonnes en France. Les récentes révélations des Mosanto Papers jettent une lumière crue sur la complaisance des études européennes qui considéraient la substance comme anodine. C’est dans ce contexte que j’ai soutenu une limitation à 3 ans de l’autorisation du glyphosate, mais, faute d’une majorité, l’option des cinq ans a dû être privilégiée. Ce texte invite la Commission à adopter les mesures nécessaires pour éliminer le glyphosate dans l’Union européenne au plus tard le 15 décembre 2022.  Il presse la Commission de généraliser l’interdiction professionnelle du glyphosate dès la fin de l’année 2017 à proximité des jardins publics.  Aux Etats membres, nous avons demandé qu’ils garantissent des ressources suffisantes à l’EFSA et l’ECHA pour leur permettre de mener des études scientifiques indépendantes et plancher sur des alternatives respectueuses de la santé  des citoyens et de l’environnement.