RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote – Aspects transfrontaliers des adoptions

J’ai voté en faveur de ce rapport sur les aspects transfrontaliers des adoptions, qui vise à trouver une solution aux difficultés auxquelles font face, chaque année, de nombreuses familles lorsqu’elles doivent faire reconnaitre une ordonnance d’adoption par un autre État membre. La reconnaissance automatique des ordonnances d’adoption nationales dans l’Union européenne, proposée par ce rapport, apparait comme la solution la plus efficace pour remédier aux situations intenables auxquelles certaines familles sont confrontées. L’action européenne permettrait ainsi de mieux protéger les enfants dans des situations fragiles et de renforcer la sécurité juridique. Elle permettrait également de renforcer le sentiment d’appartenance et de citoyenneté européennes. Ce rapport appelle par ailleurs à une application rigoureuse de l’article 21 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, qui interdit toute discrimination dans l’Union, afin de garantir les mêmes droits à toutes les familles.