RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote – Economie circulaire

27/04/2018

La protection de l’environnement est une priorité européenne et à ce titre, il est important de prendre des mesures fortes en faveur d’une économie plus respectueuse de celui-ci. Ces rapports obligent les États prendre des mesures sur le cycle de vie des matériaux pour améliorer le recyclage et la gestion des déchets. Ces textes répondent aux objectifs de développement durable de l’ONU et font de l’Europe une zone plus vertueuse. Ils fixent comme cap minimum 65% de recyclage des déchets et 50% de réduction du gaspillage alimentaire. Les rapports abordent de nombreuses autres questions comme la réparabilité des produits, l’obsolescence programmée ou les dépôts sauvages de déchets dans le milieu naturel.

J’ai donc soutenu cette série de rapports qui permettent à l’Europe de montrer la voie à suivre vers une économie circulaire plus efficace. Les enjeux sont multiples : l’environnement, la santé, l’économie ; et primordiaux pour les citoyens. Il est nécessaire d’agir urgemment et c’est le but de cette législation qui souhaite apporter une réponse ambitieuse à l’urgence environnementale et climatique.