RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote – Nécessité d’une politique européenne de réindustrialisation à la lumière des récentes affaires Caterpillar et Alstom

J’ai soutenu la résolution du Parlement européen, initiée par les Socialistes et Démocrates, qui souligne la nécessité impérieuse de définir une politique européenne de réindustrialisation. Les licenciements annoncés dans les usines Caterpillar et Alstom démontrent les pressions subies par l’industrie européenne, en raison d’une concurrence mondiale déloyale et de pratiques financières inacceptables. Cette résolution invite la Commission à ajuster la politique commerciale de l’Union pour combattre les pratiques anti-concurrentielles. Elle appelle également à une redéfinition des règles de droit de la concurrence, afin notamment que les marchés pertinents soient définis à l’échelle mondiale. De plus, cette résolution exhorte les pouvoirs adjudicateurs à fonder leurs décisions d’adjudication des marchés publics sur le principe de l’offre économiquement la plus avantageuse. Surtout, elle met en exergue la nécessité d’un dialogue social efficace en cas de restructuration et l’application de règles strictes pour lutter contre les licenciements sans réels motifs économiques. Enfin, l’utilisation plus efficace des fonds européens, l’intensification et la rationalisation des efforts de recherche et développement, le ciblage des régions les plus touchées par la désindustrialisation ainsi que la prise en compte de la formation, de la santé et des conditions de travail sont érigés en priorité.