RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote – Pétitions portant sur la lutte contre la précarité et le recours abusif aux contrats de travail à durée déterminée

08/06/2018

Au cours des dernières années, nous avons constaté une augmentation du nombre d’entreprises employant des personnes avec des contrats à « zéro heure ». Des entreprises comme McDonalds, qui réalisent annuellement des milliards de bénéfices et paient des dizaines de millions d’euros leurs PDG, ont décidé de faire des économies en employant des personnes avec des contrats sans congé de maternité, congé payé ou prime de licenciement. Nous devons agir contre ce type de comportement d’entreprise abusif et irresponsable et soutenir ceux qui se battent pour avoir des conditions de travail décentes.

J’ai donc voté en faveur de cette résolution qui dénonce les abus des grandes entreprises et demande une amélioration des conditions de travail des emplois flexibles.

Cette résolution invite la Commission et les États membres à lutter contre l’emploi précaire, tel que les contrats « zéro heure ». Elle demande que les travailleurs dont l’emploi répond à des modalités temporaires ou flexibles bénéficient au moins de la même protection que tous les autres travailleurs.