RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote – Procédure budgétaire 2017 : budget commun

L’accord sur le budget 2017 marque une inflexion certaine de la politique budgétaire de l’Union européenne. Grâce à l’action des négociateurs du Parlement européen, des crédits supplémentaires ont été alloués à la jeunesse, à l’emploi et à l’environnement. Cinq cents millions d’euros supplémentaires viennent abonder l’enveloppe dédiée à l’Initiative pour l’emploi des jeunes, et le programme de soutien à la croissance a été renforcé de deux cents millions d’euros. Ce rapport comporte également des mesures visant à réduire l’empreinte écologique des députés européens dans le cadre de leurs fonctions. Bien qu’il faille aller encore beaucoup plus loin, ce rapport marque un desserrement de l’étau budgétaire et un pas supplémentaire vers la conduite d’une véritable politique de relance européenne au service de l’emploi, de la jeunesse, des investissements et de la croissance. Parce qu’il va plutôt dans le sens d’une rupture avec les politiques d’austérité et dans celui d’une expansion budgétaire, j’ai voté pour ce rapport.