RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote – Réexamen à mi-parcours du CFP

J’ai soutenu cette résolution demandant une mise en adéquation des objectifs politiques de l’Union et de ses moyens. Face au déficit chronique d’investissement, au chômage des jeunes, à la crise migratoire, à l’urgence climatique, le budget de l’Union européenne doit permettre une réponse opérationnelle à tous ces défis. Le Cadre Financier Pluriannuel est aujourd’hui obsolète en raison des crises multiples qui frappent l’Union européenne. Il devra donc être révisé, en même temps que le budget de l’Union européenne pour 2017 sera adopté. C’est le sens de cette résolution, qui donne mandat au Parlement pour qu’il obtienne du Conseil, la flexibilité proposée par la Commission européenne, la hausse des plafonds et des moyens supplémentaires sur un certain nombre de programmes prioritaires. Le Parlement demande que les négociations portent également sur les prochaines perspectives financières pour en finir avec la pénurie structurelle qu’engendre le déséquilibre croissant entre la faiblesse des ressources propres et les contributions nationales. Le message du Parlement est donc clair, aux États membres désormais de prendre position pour un budget qui réponde enfin nos besoins !