RETOUR

Virginie Rozière

Explication de vote : statut d’économie de marché de la Chine

Proposition de résolution
[2016/2667(RSP)]
RC-B8-0607/2016,

En 2001, la Chine a signé un protocole d’accession à l’OMC qui prévoyait une période transitoire pour son adhésion, permettant à l’Union européenne d’appliquer une méthode spécifique de calcul du dumping. À la fin de l’année 2016, cette période transitoire pourrait prendre fin et la Chine estime que l’Union européenne devrait lui reconnaitre de manière automatique le statut d’économie de marché. Cela signifierait que l’Union devrait abandonner les instruments anti-dumping dont elle dispose aujourd’hui pour se protéger de la concurrence déloyale chinoise. La reconnaissance du statut d’économie de marché à la Chine pourrait alors se traduire par une grave crise pour l’industrie européenne, avec de nombreuses pertes d’emploi à la clé. Or la Chine n’est pas une économie de marché car elle ne satisfait toujours pas aux cinq critères établis par l’Union. Il est donc primordial que l’Union conserve ses moyens d’action contre la Chine et c’est précisément l’appel que le Parlement lance à travers cette résolution. Je l’ai donc soutenue.