RETOUR

Virginie Rozière

Explications de vote – Projet de recommandation à la suite de l’enquête sur le blanchiment de capitaux, l’évasion fiscale et la fraude fiscale

La commission d’enquête du Parlement européen sur les Panama Papers a permis de faire la lumière sur les pratiques de blanchiment, d’évasion et de fraudes fiscales. C’est la raison pour laquelle j’ai apporté tout mon soutien à ce rapport bien documenté, auquel j’ai contribué en tant que membre de cette commission, et qui explicite de nombreuses références à des cas précis de banques, intermédiaires, pratiques de certaines juridictions – y compris européennes – permettant de dresser publiquement un tableau complet de la situation. Non content de dresser finement l’état des lieux des pratiques qui rongent le budget des États membres, il propose aussi des recommandations essentielles sur la séparation des activités d’audit et de conseil fiscal, et sur la séparation des activités de conseil aux administrations fiscales et aux contribuables privés. Ce texte marque une nouvelle étape vers la justice fiscale. Il n’est plus acceptable que seuls les citoyens contribuent à l’effort commun alors que les multinationales et leurs acteurs se soustraient à l’impôt.