RETOUR

Virginie Rozière

explications de votes – Conservation des ressources halieutiques et protection des écosystèmes marins par des mesures techniques

Pour protéger les fonds marins et leur écosystème, la pêche électrique était déjà interdite en Europe depuis 1998. Mais en 2007, les Pays-Bas avaient obtenu une dérogation pour recourir à cette pratique à titre expérimental. Dix ans plus tard, à la faveur de la révision du règlement sur les mesures « techniques de pêche », la Commission prévoyait d’autoriser la pêche électrique dans toute l’Europe. Étant donné la dangerosité de cette technique de pêche sur la ressource marine, notamment les juvéniles et les écosystèmes, j’ai bien sûr voté contre son extension. Il était impensable que son utilisation, déjà proscrite en Chine et aux États-Unis, soit tolérée dans les eaux européennes. C’est pourquoi je me suis exprimée en faveur de son interdiction totale et une fois cette proscription assurée j’ai voté pour ce rapport qui permet en outre d’inclure la pêche récréative dans ce règlement et de ne pas pénaliser les professionnels par rapport aux particuliers.