RETOUR

Virginie Rozière

Indications Géographiques (IG) non agricoles : protéger et valoriser les savoir-faire européens – Programme

14:30 – 15:00 : Accueil

 
15:00 – 15:15 : Présentation du séminaire et rôle et initiatives de la commission des Affaires juridiques (JURI) du Parlement européen en matière d’IG non-agricoles : Mme. Virginie ROZIÈRE, députée membre de la commission JURI, Rapporteur sur une possible extension de la protection de l’indication géographique de l’Union européenne aux produits non agricoles

 
15:15 – 15:30 : Prochaines étapes du travail de la Commission européenne : M. Mariano FERNANDEZ SALAS et Mme. Valérie MARIE d’AVIGNEAU, Propriété intellectuelle et lutte contre la contrefaçon, DG Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME (DG GROWTH)

 
15:30 – 15:45 : Bénéfices d’une réglementation sui generis au niveau communautaire : l’expérience des IG agricoles : M. Christian AMBLARD, Délégué général du Syndicat du Pruneau d’Agen

 
15:45 – 16:45 : Table-ronde : quelle stratégie pour les producteurs européens d’IG non-agricoles

Introduction : M. Nicola DANTI, eurodéputé, membre de la Commission Marché intérieur et Protection des Consommateurs (IMCO)

Modérateur : M. Massimo VITTORI, Directeur exécutif, oriGIn

Intervenants :

–          M. Angus CUNDEY, Savile Row Bespoke, Royaume-Uni

–          M. Stefano COLLINA, Associazione Italiana Cittá della Ceramica (AiCC), Italie

–          M. Ludger BENDA, Solinger Stahl- und Schneidwaren, Allemagne

–          M. Pedro ARCAS MARTINEZ, Mueble de Yecla, Espagne

–          Mme. Lorna MACAULAY, Harris Tweed Authority, Royaume-Uni

–          M. Angelo Sperzaga, Consorzio Liutai “Antonio Stradivari” Cremona, Italia

–          M. José PULIDO GARCÍA, Piel de Ubrique, Espagne

–          Mme. Ana SOEIRO, QUALIFICA/oriGInPortugal, Portugal

 
16:45 – 17:00 : Pause café

 
17:00 – 17:45 : Les initiatives de la Junta de Andalucia en faveur de la protection des IG pour les produits non-agricoles au niveau européen :

–          Mme. Francisca PLEGUEZUELOS AGUILAR, Déléguée du Gouvernement de la Région de l’Andalousie (Junta de Andalucía) à Bruxelles

–          Gaspar Llanes Díaz-Salazar, Secrétaire Général pour l’Economie du Gouvernement de la Région de l’Andalousie (Junta de Andalucía)  et Président d’Extenda, Agence Andalouse de Promotion Extérieure

 
17:45 – 18:00 : Conclusions : Mme. Virginie ROZIÈRE

 
18:00 – 19:00 : Cocktail

 

Merci de confirmer votre participation par email à virginie.roziere-office@europarl.europa.eu avant le 25 septembre en précisant, si vous êtes externe au Parlement, votre nom de famille, votre prénom, votre nationalité, votre date de naissance, le type et le numéro de votre pièce d’identité.

CONTEXTE

Couteaux de Laguiole, tapisserie d’Aubusson en France, cristal de Bohême, tartans écossais, ou encore marbre de Carrare en Europe… L’Europe est riche de produits fondés sur des connaissances et des méthodes de production traditionnelles, qui trouvent leur origine dans le patrimoine culturel et social d’un lieu géographique donné.

Ces produits font partie des connaissances et du savoir-faire de l’Europe, mais ne sont pour l’instant protégés que dans la moitié des pays de l’Union européenne, par des instruments juridiques nationaux hétérogènes.

Depuis 2014, la Junta de Andalucia et l’alliance mondiale des groupements de producteurs d’IG (oriGIn) travaillent ensemble pour encourager la Commission européenne à présenter une initiative législative en matière d’IG non agricole, qui prenne en compte les spécificités et les besoins du secteur.

Le Parlement européen s’est saisi de ce sujet. Virginie ROZIERE, députée européenne S&D a rédigé un rapport d’initiative qui sera voté à la rentrée 2015.

OBJECTIFS DE L’INITIATIVE

Discuter des possibles initiatives en matière d’IG non-agricoles des institutions européennes, en particulier du rapport de la commission JURI du Parlement européen ;

Présenter le travail réalisé par la Junta de Andalucía à travers la plate-forme commune pour l’extension de la protection des IG aux produits non-agricoles dans l’UE ;

Élaborer une stratégie commune des groupements de producteurs d’IG non agricoles européennes en vue de la possible adoption d’un règlement communautaire en la matière.