RETOUR

Virginie Rozière

Je suis intervenue à la Commission « Europe et services publics locaux » de l’AFCCRE

Le 17 mars, je suis intervenue à la Commission « Europe et services publics locaux » de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE). Cette association rassemble les collectivités territoriales engagées sur les dossiers européens.

Je suis revenue sur mes positions concernant trois accords récents ou en cours de négociation :
– l’Accord sur le Commerce des Services, ACS-TISA
– le Traité Transatlantique, TTIP
– l’Accord Economique et Commercial Global entre l’Union européenne et le Canada, CETA

Les négociations suscitent actuellement un grand nombre de questionnements et de craintes, de la part des élus locaux notamment, concernant les conséquences que ces accords pourraient avoir sur l’organisation des services publics locaux.

Convaincue que la libre organisation des services publics locaux doit être préservée et que les services publics doivent être exclus des négociations, je me suis mobilisée pour parvenir à un haut niveau de transparence des négociations et les conditions d’un débat public le plus ouvert possible. Le Parlement européen s’est exprimé afin d’orienter les négociations dans un sens plus protecteur des citoyens européens.

La logique ultra-libérale des négociations commerciales doit être corrigée. Rappelons-le, Parlement européen aura le dernier mot : il lui reviendra en effet d’approuver ou de rejeter ces accords de libre échange.