RETOUR

Virginie Rozière

Le 27 janvier, j’ai présidé le groupe de travail du STOA (Science and Technology Options Assesment) sur l’impact de l’internet collaboratif

Au cours des dernières années, les démarches collaboratives sur internet se sont développées aussi vite que la technologie servant à leur déploiement. Ceci favorisé par la numérisation de nombreux procédés de développement, de financement, de fabrication ainsi que par la virtualisation de la monnaie. Le développement de ces nouveaux usages et de ces nouveaux secteurs préfigure des changements profonds des modèles économiques et sociaux actuels.

L’objectif de la conférence  » The collaborative Economy: Impact and Potential of Collaborative Internet and Additive Manufacturing » que j’ai présidée était de présenter les tendances actuelles, les défis et les opportunités découlant de l’émergence de phénomènes tels que le Crowd Sourcing, le Crowd funding, la Co-Création, l’Open Design, l’Open-Source ; l’Open data et le Big data ; ainsi que del’impression 3D, la numérisation et les technologies de fabrication additive.

Nous avons souhaité analyser, avec l’aide d’experts du domaine, les applications de ces technologies qui peuvent avoir un impact sur notre économie et explorer
les scénarios potentiels où les technologies présentées ci-dessus pourraient être combinées et donc voir leur impact multiplié. Nous avons également envisagé, avec un public averti, les effets de ces technologies dans notre vie quotidienne.