RETOUR

Virginie Rozière

Le droit d’auteur dans le marché unique numérique

J’ai voté en faveur de cette directive qui permettra d’adapter les règles du droit d’auteur aux nouveaux usages liés à la diffusion numérique des œuvres culturelles.

Attendue de tous les acteurs de la culture mais aussi par les utilisateurs de plateformes et consommateurs, cette directive va adapter les exceptions et limitations et permettre de développer de nouveaux usages. Surtout, ce texte va rééquilibrer les rapports de force entre artistes et ayants droit d’une part et géants de l’Internet d’autre part, pour une juste rémunération des auteurs et artistes.

Face aux grandes plateformes américaines qui réalisent des profits colossaux en captant la valeur créée par les publications de presse et les œuvres protégées, cette directive affirme la souveraineté numérique de l’Union européenne face aux GAFA.