RETOUR

Virginie Rozière

Le Parlement européen adopte une directive protégeant les lanceurs d’alerte. L’Echo

La députée socialiste française Virginie Rozière (S&D), auteure du rapport sur cette législation, a dû batailler ferme pour convaincre la France et l’Allemagne de s’y rallier.

Les députés européens, réunis à Strasbourg, ont adopté ce mardi les nouvelles règles de protection des lanceurs d’alertes par 591 voix pour, 29 voix contre et 33 abstentions. Cette législation mettra en place des canaux de signalements sûrs des violations des lois et une protection contre les représailles, en permettant de recourir aux autorités pour obtenir une protection. Un accord avait été conclu sur cette directive entre les trois institutions européennes le 11 mars dernier.

À un peu plus d’un mois des élections européennes, ce lundi soir lors d’un débat à Strasbourg, les eurodéputés dans leur grande majorité n’ont pas tari d’éloges pour cette nouvelle réglementation.