RETOUR

Virginie Rozière

Le PE et le Conseil trouvent un accord politique provisoire sur la directive ‘lanceurs d’alerte’. Agence Europe

Le PE et le Conseil sont finalement venus à bout de la directive relative à la protection des lanceurs d’alerte, et notamment de la difficile question de la graduation du signalement d’un acte répréhensible, à l’issue d’une longue réunion interinstitutionnelle (trilogue) qui s’est terminée au cœur de la nuit, lundi 11 mars.

« Cet accord reflète les priorités du Parlement et constitue une base remarquable pour que l’UE se dote d’une protection des lanceurs d’alerte », s’est félicitée Virginie Rozière (S&D, française), rapporteure, lors d’une conférence de presse, mardi au matin.

Elle a souligné combien les « débats » ont été « vifs » notamment sur la question de la hiérarchie du signalement entre le canal interne (signalement au sein de l’organisation) et le canal externe (signalement vers une organisation compétente).