RETOUR

Virginie Rozière

L’UE adopte un bouclier pour les lanceurs d’alerte, La Croix

Le dernier bras de fer a eu lieu dans la nuit du 11 au 12 mars, dans un trilogue entre la Commission, le Parlement, et le Conseil, pour se mettre d’accord sur la directive européenne visant à mieux protéger les lanceurs d’alerte.

Contrairement à ce que défendait la France, les signalements ne seront pas prioritairement faits en interne, dans la structure mise en cause.

La société civile mobilisée

Rapporteure sur la directive pour la protection des lanceurs d’alerte, Virginie Rozière savoure sa victoire, partagée avec quatre-vingts organisations de défense de la liberté d’expression et de la presse qui s’étaient mobilisées le 14 février dernier dans une lettre ouverte. « Finalement, les États membres ont entendu les nombreux appels pour obtenir ce texte ! Le Parlement européen, mais aussi les ONG, les syndicats, les citoyens, se sont fortement mobilisés pour demander une protection européenne des lanceurs d’alerte digne de ce nom. L’accord obtenu lundi soir est une avancée majeure pour notre démocratie », souligne l’eurodéputée Radicale de Gauche (LRDG), qui accusait la France de vouloir vider le projet « de sa substance ».