RETOUR

Virginie Rozière

Mon intervention lors de la remise du prix du citoyen européen 2015 à Serge Laborderie

Mesdames et Messieurs, chers amis,

La vie de député européen est une vie d’itinérance, de mouvements fréquents et répétés, que ce soit dans nos allers-retours hebdomadaires vers Strasbourg ou Bruxelles ou lors des journées passées à arpenter nos circonscriptions comme ambassadeurs de l’Union européenne.

Dans ce quotidien, parfois exigeant, il est des rencontres qui réchauffent le cœur, qui rendent la flamme européenne plus vive. Serge Laborderie est pour moi une de ces belles rencontres. Serge, c’est un homme engagé pour bâtir des ponts, tout particulièrement précieux, en ces temps où s’érigent trop souvent des murs.

Que ce soit par son animation du réseau des villes jumelées membres de l’École de l’Europe, ou par l’organisation des conférences pour donner au public une information plurielle, de qualité sur la réalité européenne. Quand je dis de qualité, ça n’a rien à avoir avec le fait que j’y aie participé à quelques reprises. Plus sérieusement, par son enthousiasme, son travail inlassable, Serge rassemble des intervenants aux fonctions et nationalités diverses, de Saint-Alban dans les environs de Toulouse jusqu’à Tarascon.

Pour tout ce que tu accomplies, pour ton engagement pour l’Europe, pour ta générosité, je suis fière, Serge, de te remettre ce prix.