RETOUR

Virginie Rozière

Mon plaidoyer, en plénière, pour une Europe fédérale

Déflation rampante, chômage au plus haut, croissance atone. Voilà l’état de l’Europe après 7 ans de crise, jalonnés par des politiques d’austérité aussi inefficaces que dramatiques pour les peuples européens.

Il est temps de rompre avec l’application aveugle et systématique de règles toujours plus rigides et de faire un pas de plus vers le fédéralisme, pour doter enfin l’Union européenne d’une véritable gouvernance économique.

Oui ! la crise de 2008 a ébranlé nos économies. Mais c’est la désunion de nos Etats qui explique notre embourbement.

Alors que nous devrions dégager une stratégie globale pour l’Union européenne, certains s’aveuglent encore sur les causes de cette crise : la pusillanimité de chefs d’Etat qui instrumentalisent les décisions européennes pour leurs préoccupations électorales court-termistes. Et qui oublient l’essentiel : l’avenir des citoyens européens.

Les décisions de politique économique et fiscale ne doivent plus être dans les seules mains des représentants des Etats, mais être confiées aux représentants du peuple européen. C’est une nécessité. Car c’est en avançant vers plus de fédéralisme que l’Union européenne pourra vraiment agir pour ses citoyens.

Voir mon intervention