RETOUR

Virginie Rozière

Indicatio Gérographique vin fromage

Nos savoir-faire internationalement protégés

Le Parlement européen a largement approuvé aujourd’hui l’adhésion de l’Union européenne à l’acte de Genève sur les appellations d’origine et les indications géographiques (IG).

« Nous connaissons tous les indications géographiques qui protègent nos vins, nos fromages. Pourtant leur reconnaissance internationale, notamment dans le cadre des accords de commerce, est parfois difficile à obtenir de la part de nos partenaires. Afin de mieux valoriser les productions et savoir-faire européens, nous nous devions d’améliorer la reconnaissance mutuelle des IG européennes au niveau international. Dans les territoires cela conduira à des retombées économiques et une pérennisation de l’activité. » explique l’eurodéputée Radicale de Gauche, Virginie Rozière.

« Je me suis battue pour nos savoir-faire européens, et le rapport que j’ai présenté au début de cette législature à abouti aujourd’hui à la ratification par l’Union européenne de l’Accord de Genève pour permettre la reconnaissance et la portée de nos indications géographiques dans le commerce international «  insiste l’eurodéputée.

Cependant, seules les IG agricoles sont concernées à ce stade.  » Malgré l’adoption large de mon rapport en début de mandat, le couteau de Laguiole ou la porcelaine de Limoges ne sont toujours pas protégés, car la commission a exclu les indications géographiques non agricoles de l’accord actuel. Mais j’ai obtenu une clause de révision pour combler cette lacune et j’appelle le prochain parlement à poursuivre en ce sens pour protéger nos savoir-faire européens «  conclut Virginie Rozière.