RETOUR

Pour des marchés publics plus vertueux

M onsieur le Président, je voudrais d’abord remercier le rapporteur ainsi que notre rapporteur fictif, Marc Tarabella, pour leur travail sur ce rapport.

Les chiffres ont été rappelés, on connaît l’importance des marchés publics dans l’économie européenne: 14 % du PIB, 2 000 milliards d’euros. C’est donc un outil puissant pour transformer nos économies et imprimer à l’activité économique des valeurs autres que la simple maximisation du profit financier.

En particulier, le dernier paquet législatif, qui date de 2014, reste malheureusement sous-utilisé par les acheteurs publics européens. Je pense bien sûr à l’utilisation des souplesses qu’il prévoit pour permettre de mettre en avant des critères autres que ceux du moins-disant financier et de prendre en compte des questions comme l’inclusion sociale ou la qualité environnementale dans la sélection des offres.

Ce nouveau paquet est un outil supplémentaire pour, justement, mieux faire connaître ces possibilités, mieux former les acheteurs publics et faire en sorte que les marchés publics jouent pleinement leur rôle en faveur d’une activité économique qui serait plus vertueuse et plus durable.