RETOUR

Réforme du droit d’auteur : et maintenant ?

Elle oppose depuis plusieurs années créateurs de contenus (éditeurs de presse, artistes…) et grandes plateformes du numérique (Google, Facebook…). La nouvelle directive sur le droit d’auteur a finalement été approuvée par le Parlement européen le 12 septembre dernier. Le texte vise à réformer le droit d’auteur afin de l’adapter aux nouveaux usages numériques. L’un des aspects les plus contestés : la création d’un « droit voisin » du droit d’auteur, visant à mieux rémunérer les sites de presse.

Soutenue par les producteurs de contenu, la réforme adoptée doit permettre d’assurer une meilleure rétribution aux créateurs. Jusqu’à ce jour, n’importe qui pouvait en effet poster une vidéo ou un morceau de musique sur YouTube sans en posséder les droits. Après ce vote, les plateformes de diffusion (YouTube, Facebook, etc.) vont devoir signer des accords de rémunération avec les ayants droit. Si elles ne signent pas d’accord, elles devront alors mettre en place un filtre qui empêchera quiconque de poster un contenu dont il n’est pas l’auteur ou l’ayant droit. Mais certains y voient une restriction de la liberté sur le Net.

Et en fin d’émission, le point sur les consultations citoyennes sur l’Europe, avec Arnaud Magnier, secrétaire général des Consultations citoyennes, et Christophe Préault, directeur du site Toute l’Europe : 800 débats citoyens enregistrés sur toutes les sujets concernant l’Europe… Il est encore temps de s’y exprimer avant le 31 octobre. Pour quoi faire ? Réponse avec nos invités !