RETOUR

Revue de presse : Tourisme

La dépêche du Midi, le 22 septembre, Eté gagnant pour Toulouse, Montpellier, les Pyrénées et le littoral; D’après les professionnels du secteur, les bons chiffres du mois d’août sont venus compenser le début de saison tardive en juillet pour équilibrer un bilan globalement satisfaisant.

D’après les professionnels du secteur, les bons chiffres du mois d’août sont venus compenser le début de saison tardive en juillet pour équilibrer un bilan globalement satisfaisant.

Dernier jour de l’été rime déjà avec bilan du côté du comité régional du tourisme de l’Occitanie. Hier, à l’occasion d’une conférence de presse organisée au casino Barrière de Toulouse, Virginie Rozière, présidente du comité, et Jean Pinard, son directeur général, ont présenté les résultats de l’enquête de conjoncture menée auprès de près de 2 500 prestataires touristiques pour dessiner une première ébauche de la fréquentation touristique régionale en cette saison 2018.

Sacrée France

Un élément ressort plus clairement que d’autres : en juillet, plus de la moitié (55 %) des interrogés ont constaté une activité en baisse par rapport à l’été précédent. La raison semble toute trouvée. La victoire de l’équipe de France à la Coupe du monde de football, si elle a remonté le moral des Français, a clairement retardé le début de la saison touristique. Fort heureusement, la fin du printemps, avec un mois de mai qui a su surfer sur ses nombreux ponts malgré une météo capricieuse, et un mois d’août très honnête, ont permis de compenser la perte. «De manière générale, nous nous en sortons mieux que la tendance nationale», rassure la présidente du comité.

«Les gagnants sont le littoral, servi par un très beau temps au mois d’août, et le tourisme urbain, en constante progression», précise Jean Pinard. Toulouse et Montpellier profitent ainsi de leurs très nombreuses lignes aériennes low-cost, faisant de l’Occitanie la région la mieux pourvue dans ce domaine. «Les deux métropoles sont nos locomotives dans ce domaine du tourisme urbain», ajoute Jean Pinard. Les Pyrénées ont également connu un bel été grâce à «l’effet canicule» qui a poussé les touristes à venir y rechercher de la fraîcheur.

A contrario, les visites extérieures (châteaux, abbayes…) ont subi une baisse de fréquentation, mais qu’elle se rassure : l’Occitanie devrait conserver son titre de région touristique préférée des Français cette année encore.

La région au soutien du tourisme

Cette année, pour la première fois, le comité régional du tourisme disposait d’une enveloppe de 10 millions d’euros pour aider les professionnels du secteur en Occitanie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont su profiter à fond du dispositif. «Nous avons déjà dépensé la totalité de l’enveloppe, qui a déjà été provisionnée de 2 millions d’euros supplémentaires par rapport au budget initial», se félicite Jean Pinard. Près de 150 dossiers ont ainsi été «rapidement traités» par les services régionaux – en moins de trois mois – pour des aides qui allaient de simples mises aux normes (généralement moins de 20 000 €) à de plus gros projets (aides supérieures à 100 000 €). «Ça fait plaisir de constater que nous avons mis en place un dispositif qui aide concrètement nos entreprises, ajoute Jean Pinard. Nous avons encore une centaine de dossiers en attente que nous espérons pouvoir aider l’an prochain.»

A retrouve sur le site de la Dépêche du Midi